VINTIMILLE, EXIL SOUDANAIS

Vintimille, Italie, juillet 2016. Empêchées de continuer leur voyage vers d’autres pays d’Europe par la fermeture de la frontière entre la France et l’Italie, plus de 1000 personnes sont forcées de rester dans un camp de fortune au bord des voies de chemin de fer italien.
Ils sont pour la plupart originaires du Darfour, région située à l’ouest du Soudan, et fuient un conflit qui dure depuis 2003 et a fait plusieurs dizaines de milliers et de morts et transformé au moins un million de personnes en réfugiés. Ils sont passés par la Lybie où ils ont été employés comme esclaves sur des chantiers pour réunir l’argent qui leur permettra de payer leur passage en bateau pour l’Italie.
Plusieurs associations ainsi que des ONG internationales leur viennent en aide au quotidien en fournissant des repas, des consultations médicales, et tentent de les informer et les organiser. La police italienne procède régulièrement à des arrestations massives et les renvoie par cars entiers dans des villes du sud de l’Italie.
Le rétablissement des contrôles aux frontières françaises en violation des accords de Schengen leur ôte toute possibilité d’obtenir le statut de réfugié politique auquel ils peuvent pourtant prétendre selon la convention de Genève.

VINTIMILLE, EXIL SOUDANAISPierre
0